Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation. En continuant vous acceptez l'utilisation des cookies OK

Portraits d’écrivaines : Dolores Prato et Paola Masino

Date:

26/09/AM


Portraits d’écrivaines : Dolores Prato et Paola Masino

La rentrée littéraire nous fait découvrir deux chefs-d’oeuvre méconnus de la littérature italienne : La Massaia de Paola Masino (La Martinière, 2018) et Bas la place y’a personne de Dolores Prato (Verdier, 2018). Chacun à leur manière, ces deux romans s’attaquent aux valeurs de leur époque et questionnent les institutions familiale et scolaire. Avec La Massaia, roman écrit sous l’Italie patriarcale de Mussolini, Paola Masino (1908-1989), intellectuelle appartenant à plusieurs cercles artistiques du XXe siècle et compagne de l’écrivain Massimo Bontempelli, brosse un tableau tragi-comique de « la femme mariée » dont l’unique rôle serait celui de mère au foyer. Dans Bas la place y’a personne, Dolores Prato (1892-1983), fille illégitime d’un père qui ne la reconnaît pas et d’une mère d’origine juive qui l’abandonne très tôt, livre le récit envoûtant et passionnant d’une « bâtarde » qui grandit dans une ville de l’Italie rurale à la charnière du XIXe et du XXe siècle. Pour rendre compte de l’incroyable liberté d’expression et de la grande puissance thématique et stylistique de ces ouvrages, l’écrivaine Sandra Petrignani s’entretiendra avec Laurent Lombard, maître de conférences à l’Université d’Avignon et co-traducteur avec Jean-Paul Manganaro du roman de Dolores Prato, Marie Leroy, directrice du département Littérature aux éditions de La Martinière, et Silvia Contarini de l’Université Paris-Nanterre.
En collaboration avec les éditions de La Martinière et les éditions Verdier.

Informations

Date: Mer 26 Sep 2018

Horaire: À 19:00

Entrée : Libre


Lieu:

a

2556