Ce site utilise des cookies techniques, analytiques et tiers..
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.

Préférences cookies

Un prince libre : hommage à Fabrizio De André

« Je suis un prince libre et j’ai autant le droit de faire la guerre au monde entier que celui qui a cent voiles sur la mer ». Cette citation du pirate britannique Samuel Bellamy se trouve dans les notes de l’un des plus beaux disques de Fabrizio De André, « Le nuvole » et a inspiré le titre du film qui lui est dédié : Principe Libero de Luca Facchini (Italie, 2018, 192’, vostf). « Prince » et « libre » sont les deux mots qui, combinés, racontent l’histoire du chanteur qui possédait le magnétisme et le détachement d’un prince, tout en étant toujours prêt à se passionner pour les histoires des exclus et des déshérités. De André a été l’un des protagonistes de la chanson d’auteur italienne de la deuxième moitié du XXe siècle et ses magnifiques chansons – où s’alternent critique sociale et poésie, ironie et mélancolie – ont inspiré tous les « cantautori » qui l’ont suivi. À vingt ans de sa mort, le film de Facchini retrace avec force et tendresse l’aventure humaine et artistique de ce grand poète qui a laissé une trace indélébile dans l’histoire de la musique et de la culture italienne. Faber (surnom du chanteur pour les amis et pour ses fans) est interprété de manière magistrale par l’acteur Luca Marinelli qui, sans tomber dans le piège de l’imitation à tout prix, réussit à rappeler De Andrè à tout moment, par sa démarche, son regard, sa mèche ou encore sa passion pour la cigarette. Ce film, que nous vous proposons en une seule soirée a été initialement produit pour la télévision en deux parties de 95 minutes, a bénéficié d’une sortie en salle où il a remporté un vif succès et a été salué par la critique.

Prenotazione non più disponibile