Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation. En continuant vous acceptez l'utilisation des cookies OK

The Recovery Plan. Devoir de mémoire à l'italienne

 

The Recovery Plan. Devoir de mémoire à l'italienne

THE RECOVERY PLAN. DEVOIR DE MEMOIRE A L'ITALIENNE

Du 14 janvier au 16 février 2022

Vernissage le 13 janvier

The Recovery Plan

Organisé par BHMF

BHMF

en collaboration avec BHMBo et Africa e Mediterraneo

BHMBoAfrica e Mediterraneo

L'Institut culturel italien de Paris a le plaisir de vous inviter à The Recovery Plan. Devoir de mémoire à l'italienne, une exposition consacrée à la production culturelle d'ascendance africaine dans le contexte italien. L'exposition ouvre par ailleurs le cycle de manifestations intutilé Italies d'ici et d'ailleurs, qui se déroulera au cours des mois de janvier et février 2022. 

Le centre culturel itinérant organisé par BHMF (Black History Month Florence) en collaboration avec BHMBo (Black History Month Bologna) et Africa e Mediterraneo accueille trois expositions.

Binta Diaw, Paysage corporel II, série Dïàspora, 2021, courtesy of Galerie Cécile Fakhoury

Binta Diaw, Paysage Corporel II, série Dïàspora, 2021, courtesy of Galerie Cécile Fakhoury

Gettare il Sasso e Nascondere la Mano (Jeter la pierre et cacher la main) est une exposition collective consacrée aux cinq artistes qui ont participé à la première édition de la résidence de recherche YGBI (Young Gifted and Black Italians) : Binta Diaw, Victor Fotso Nyie, Francis Offman, Raziel Perin et Emmanuel Yoro. L'exposition englobe une série de récits qui relient la spiritualité à l'éducation, à l'histoire coloniale et à sa matérialité, ainsi qu'à l'activisme historique.

Victor Fotso Nyie, Voyager ensemble, 2021, terracotta e oro 54×35×40 cm

Victor Fotso Nyie, Voyager ensemble, 2021, terracotta e oro 54×35×40 cm

Black Archive Alliance Vol. III est le résultat d'une collaboration entre un groupe de cinq chercheurs afro-descendants dans différents domaines qui ont travaillé en tandem avec les artistes de la première édition de la résidence de recherche YGBI. Travaillant en binôme, à travers une approche expérimentale basée sur le dialogue et l'échange, ils ont exploré les archives matérielles et immatérielles enracinées en Italie.

Pulse : trente ans d'Africa e Mediterraneo reconnaît le travail du magazine homonyme qui aborde les productions créatives, artistiques et littéraires, les questions sociales et culturelles dans les pays africains ainsi que les migrations internationales, notamment entre l'Afrique et l'Europe, avec un regard complexe et critique.

À l'occasion du vernissage, le multi-instrumentiste Dudu Kouate donnera un concert inédit, composé de récits et de musique, dans lequel les différentes langues de l'artiste et du griot sont confrontées. Les artistes Binta Diaw, Victor Fotso Nyie, Francis Offman, Raziel Perin et Emmanuel Yoro seront également présents à la soirée, ainsi que les membres des équipes de commissaires de BHMF et de BHMBo.

*

Black History Month Florence et Black History Month Bologna
Black History Month Florence a été fondé en 2016 en tant que réseau interinstitutionnel pour promouvoir la production culturelle noire célébrant les cultures afro-descendantes dans le contexte italien. L'initiative planifie, coordonne et copromeut plus de cinquante événements par an en février grâce à un réseau formé et soutenu par des municipalités, des fondations, des institutions, des associations culturelles, des écoles et des lieux dédiés aux arts et à la musique.
Black History Month Bologna, conçu et promu par Justin Randolph Thompson, Patrick Joel Tatcheda Yonkeu et Jean Blaise Nguimfack, a été créé comme un réseau interinstitutionnel visant à promouvoir la production culturelle noire en célébrant la diversité des cultures afrodescendantes dans le contexte de Bologne. L'initiative planifie, coordonne et copromet plusieurs événements chaque année en février à travers un réseau formé et soutenu par la municipalité de Bologne et la municipalité de San Lazzaro di Savena et par des fondations, des institutions et des associations culturelles, des écoles et des lieux dédiés à l'art et à la musique.

BHMF - Collectif de commissaires
BHMF (Black History Monday-Friday) est un duo de conservateurs fondé en 2016 par Justin Randolph Thompson et Janine Gaëlle Dieudji à Florence. Au cours de ses cinq années d'activité, le collectif a conçu des expositions en collaboration avec des institutions telles que les galeries des Offices, le Murate Art District, le musée MA*GA, la Villa Romana et la Fondation Biagiotti, promouvant ainsi le travail de dizaines d'artistes, parmi lesquels Barthélémy Toguo, Lyle Ashton Harris, Sanford Biggers, Karyn Olivier, M'barack Bouchichi, Nari Ward, Senam Okudzeto, Kevin Jerome Everson et Lerato Shadi. Démarré en 2016 dans le cadre de l'acronyme Black History Month Florence, le projet a été renommé ces dernières années Black History Monday- Friday, afin de mettre l'accent sur un engagement et une médiation quotidienne vers l'art et l'activisme. Le travail du collectif implique la renégociation de la valeur, les notions de récupération et l'utilisation de la communauté comme une forme de monument éphémère et nécessairement temporaire.

BHMBo - Collectif de commissaires
Le collectif de commissaires BHMBo est dirigé par Patrick Joel Tatcheda Yonkeu, alias Omraam Tacheda, né en 1985 à Douala, au Cameroun. Depuis 2020, Patrick est le directeur du premier chapitre externe du Black History Month Florence, le Black History Month Bologna. Il a été commissaire d'un certain nombre d'expositions et de projets en collaboration avec des artistes tels que Hyacinthe Ouattara et Beya Gille Gacha.

Africa e Mediterraneo
Depuis 1992, Africa e Mediterraneo publie des dossiers sur des questions liées à la culture et à la société des pays africains et aux migrations internationales, notamment entre l'Afrique et l'Europe. Depuis 1995, elle est publiée par la coopérative Lai-momo de Bologne. La revue a pour objectif d'analyser et d'approfondir la production créative, artistique et littéraire de l'Afrique, les problèmes sociaux et culturels des différentes zones du continent et les changements sociaux et culturels induits par les flux migratoires et l'interdépendance mondiale. Appliquant une approche transdisciplinaire et multilingue, la revue aborde les thèmes choisis ponctuellement par la contribution de divers domaines de la recherche humaniste.

 

Info : iicparigi@esteri.it 

Images disponibiles ici

www.blackhistorymonthflorence.com - www.bhmbo.it - www.africaemediterraneo.it


3187