Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation. En continuant vous acceptez l'utilisation des cookies OK

Ettore Sottsass & Poltronova

 

Ettore Sottsass & Poltronova

ETTORE SOTTSASS & POLTRONOVA

Sous le commissariat de Ivan Mietton

Ettore Sottsass

Vernissage mercredi 23 février 2022 à 18 h

Exposition du 24 férvrier au 24 mars 2022

L'Institut culturel italien de Paris présente un ensemble de pièces produites par le célèbre designer Ettore Sottsass durant sa collaboration avec l’entreprise florentine Poltronova, entre 1956 et 1974.

L’Italie après-guerre dispose d’un modèle de conception industrielle original. Bien que le besoin de renouveau soit commun partout en Europe, les initiatives italiennes restent à l’opposé de toute rationalisation. Elles sont personnelles, familiales et interagissent les unes avec les autres dans un maillage géographique situé principalement autour de Milan et Florence. Cette convergence amène à la création d’un tissu industriel réactif et flexible dans lequel se greffe l’action d’une jeune génération d’entrepreneurs et d’architectes voués à l’expérimentation.

C’est dans ce contexte que Sottsass est appelé à rejoindre Poltronova, en 1956. Il commence par travailler sur l’image de la société, dont il réalise le logo, puis supervise la création du tout premier catalogue commercial.

Ettore Sottsass & Poltronova (c) Giuseppe Giorgianni

La première collection est étudiée pour une production artisanale et de petite série. Elle se compose d’un ensemble de meubles multifonctions en palissandre comme des petites tables, des bancs et quelques meubles de rangement de formes géométriques simples. Le catalogue commercial de 1964 s’étoffe et comporte désormais 21 références. La gamme est variée et couvre tous les besoins en équipement de la maison. Sottsass crée une série complète de mobilier en bois composée de lits, banquettes, armoires et canapés, dont les lignes témoignent de l’influence de la Sécession viennoise. L’Institut présente plusieurs meubles originaux issus de cette production, en provenance de diverses collections particulières.

En 1965, Sottsass dévoile une collection originale de « meubles présences » inspirés des éléments de la culture populaire de l’époque : les Mobili Fly. Les prototypes sont produits à la fin de l’année 1965 pour être présentés au public en juin 1966. Les tables Loto et l’iconique secrétaire Barbarella, présentés dans cette exposition, font notamment partie de cette série. La collection Mobili Fly est une gamme assez complète de meubles de rangement en bois aux formes géométriques simples sur lesquelles Sottsass associe des matières inédites, témoin de ses recherches constantes sur les matériaux.

En 1966, la société de stratifié décoratif Abet Laminati prend contact avec plusieurs architectes designers pour la réalisation de pièces composé de plastique laminé du sol au plafond. À cette occasion, Sottsass conçoit un meuble imposant de près de deux mètres de hauteur, comme une tour en forme de ziggurat inversée, entièrement recouverte de stratifié plastique dans un dégradé de tonalités monochromes : le Superbox. Les Superbox sont des tours multicolores aux bandes lumineuses horizontales, verticales ou obliques. Un ensemble exceptionnel de plusieurs Superbox est réuni à l’occasion de cette exposition.

La gamme Poltronova s’enrichit en 1971 d’une série de meubles en plastique et fibre de verre intitulée Mobili Grigi, dont fait partie, notamment, le miroir Ultrafragola. La collaboration entre Sottsass et Poltronova s’achève en 1974.

Lors de l’exposition, découvrez aussi d’autres pièces exceptionnelles, comme le très célèbre miroir Ultrafragola, la lampe Asteroide, una paire de canapés Califfo.

*

Ettore Sottsass naîtà Innsbruck (Autriche) de père architecte italien et de mère autrichienne. Il grandit dans les environs de Trente dans les Dolomites. En 1939, il obtient son diplôme d’architecture au Politecnico de Turin. Après avoir fondé son agence de design à Milan il devient, en 1956, directeur artistique de Poltronova. Cette collaboration se poursuivra jusqu’en 1974. En 1958 Sottsass est engagé comme designer-consultant du département électronique de l’entreprise de bureautique italienne Olivetti. L’année suivante, il remporte un Compasso d’Oro pour le design du premier ordinateur italien Elea 9003 conçu par Olivetti. Il conçoit, entre autres, les machines à écrire Tekne 3, Praxis 48 et la célèbre Valentine. La collaboration avec Olivetti se poursuit jusqu’en 1980. En 1960, Sottsass fonde son propre bureau de design, le Studio Ricerche Design. En 1961, Sottsass voyage en Inde, en Thaïlande, au Népal, au Sri Lanka, en Birmanie et au Pakistan. L’Inde le marque particulièrement et influence durablement sa pratique artistique. L’année suivante, une néphrite contractée lors de ce voyage le contraint à être hospitalisé à Palo Alto en Californie. Aux États-Unis, il imagine Les Céramiques des Ténèbres (1963), Les Céramiques des Lumières (1964) et Les Céramiques Ratées (1965). Il y découvre aussi le Pop Art. En 1981 Sottsass fonde le groupe Memphis, grâce au soutien financier d’Ernesto Gismondi, (propriétaire de la société italienne de luminaires Artemide), à l’assistance commerciale du magasin Godani et à l’aide de l’ébéniste Renzo Brugola. Il réunit autour de lui de jeunes designers comme Matteo Thun, Aldo Cibic ou Michele De Lucchi. Ensemble, ils définissent le langage formel et coloré de Memphis, donnant la priorité à la présence de l’objet. Barbara Radice, journaliste et critique d’art, prend la direction artistique du groupe. La présentation de leur collection de pièces uniques au Salon international du mobilier à Milan est un choc. Loin du sage compromis du design industriel, les objets Memphis sont, selon Sottsass, « plus colorés, plus joyeux, plus optimistes, plus humoristiques ». Ils s’affichent dans une polychromie affirmée, des revêtements insolites et des associations contradictoires de matériaux. En 2007 Sottsass décède à Milan.

Poltronova est fondée en 1956 par le peintre et sculpteur Sergio Cammilli, l’industriel Mario Bonacchi et deux ébénistes de la région, Loredano Bucciantini et Vinicio Scatizzi, à Agliana, près de Florence en Toscane. L’activité principale de l’entreprise est la conception et production de mobilier contemporain et son ambition celle de proposer du mobilier de série de qualité. Poltronova se définit avant tout comme un lieu de recherche et d’expérimentation sur les matériaux, les formes et les nouveaux langages. Réceptacle des tendances radicales, elle rassemble l’âme du design italien dans ses contradictions et sa vitalité. Cette société visionnaire devient rapidement un point de repère important dans le paysage de la création italienne, collaborant avec Gae Aulenti, Angelo Mangiarotti, Archizoom, Superstudio et même Max Ernst. Le manque d’unité apparent de son catalogue anticipe en réalité sur la fragmentation des goûts et du marché de la création.

Dossier images disponible ici

Info : iicparigi@esteri.it


3200