Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation. En continuant vous acceptez l'utilisation des cookies OK

Cantica21. Dante Alighieri and the Italian Artists

 

Cantica21. Dante Alighieri and the Italian Artists

Cantica21MAECI DGCC

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Cantica21. Dante Alighieri and the Italian Artists

L’exposition internationale dédiée au Grand Poète arrive à Paris

Institut Culturel Italien de Paris - 50 Rue de Varenne

14 avril - 11 mai 2022

Inauguration : 13 avril 2022, 18h

Après Shanghai, le tour international de l’exposition "Cantica21. Dante Alighieri and the Italian Artists" arrive à Paris.

L’exposition, présentée du 14 avril au 11 mai 2022 à l’Institut Culturel Italien de Paris, présente 5 œuvres dédiées à la figure de Dante Alighieri, réalisées grâce à l’avis public "Cantica21. Italian Contemporary Art Everywhere", promu par la Direction Générale pour la Promotion du Système Pays du ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale et par la Direzione Generale Creatività contemporanea del Ministero della Cultura.

La nouvelle étape est à nouveau placée sous la curatelle scientifique de la Direzione Generale Creatività contemporanea del Ministero della Cultura, en partenariat avec l’Institut Culturel Italien de Paris.

Pour le Direttore Generale Creatività Contemporanea ​del Ministero della Cultura Onofrio Cutaia : « Avec cette nouvelle étape de l’exposition Cantica21. Dante Alighieri and the Italian Artists à Paris, se poursuit l’action d’internationalisation de la créativité de notre pays de la part du ministère de la Culture, en étroite synergie avec le MAECI. Le projet Cantica21 représente pour nos artistes italiens une importante occasion de confrontation avec les milieux culturels à l’étranger et une source d’enrichissement et de stimulation réciproque ».

« Art contemporain et tradition culturelle se fondent dans ces œuvres en montrant que le contemporain d’aujourd’hui est, en puissance, le classique de demain. Avec son poème, Dante fut un avant-gardiste et un expérimentateur. Conjointement à sa construction poétique qui inspire aujourd’hui chaque vision de l’au-delà, il inventa la langue italienne ». Diego Marani, directeur de l’Institut Culturel Italien de Paris.

Le parcours de l’exposition s’articule tout au long des espaces de l’Hôtel de Galliffet, siège de l’Institut : les œuvres, pour l’occasion, sont réaménagées en instaurant un dialogue inédit avec les pièces de l’édifice historique du XVIIIe siècle. Le protagoniste de l’exposition, à l’instar de l’étape précédente de Shanghai, est la lumière qui caractérise chaque œuvre, pour évoquer symboliquement le voyage accompli par le Grand Poète dans la Divine Comédie : l’obscurité totale de l’immersive œuvre vidéo de Valentina Furian, la pénombre qui enveloppe les installations de Marinella Senatore et Marta Roberti, la lumière calibrée pour l’installation photographique de Silvia Camporesi et, pour finir, l’œuvre de Leone Contini qui vit de lumière.

Les sombres atmosphères de l’Enfer, le royaume dantesque dédié aux supplices pour ceux qui ont commis de graves péchés de leur vivant, représentent une introduction suggestive à "Ciacco", le film de Valentina Furian dédié au cercle des gourmands, condamnés à être tourmentés, sous la pluie, par le chien Cerbère et ses trois têtes. Le point de vue du spectateur qui regarde la vidéo est continuellement mis en discussion et le public vit l’expérience en étant à la fois victime, bourreau et spectateur.

Dans l’œuvre de Marinella Senatore, la vision de l’Enfer entendu comme lieu de punition éternelle pour les pécheurs est renversée en suggérant que même le pire des pécheurs peut trouver le chemin de sa rédemption. Senatore, avec son œuvre "A salire a le stelle / To Climb To The Stars" (« Grimper aux étoiles »), montre le parcours de rédemption de l’âme de Vanni Fucci, en indiquant que tous peuvent avoir une seconde chance, aussi et surtout à travers le langage de l’art.

L’artiste Marta Roberti tourne son attention vers les animaux. Les dessins qui composent "Bestiario dell’altro mondo" (« Bestiaire de l’autre monde ») se concentrent sur l’aspect métamorphique et monstrueux inspiré par les êtres polymorphes de l’œuvre dantesque où l’élément humain se mélange à l’élément animal. Avec son œuvre, Roberti indique que la vie dans la Divine Comédie peut être considérée comme une métamorphose intraspécifique ; ainsi, Dante est lu sous un angle écologique inédit où chaque individu est le résultat d’un patchwork multi-espèces.

Interprétant le symbolisme allégorique présent dans la Divine Comédie, Silvia Camporesi a réalisé un travail composé de dessins et photographies inédits, en s’inspirant également de répertoires du domaine ésotérique afin de vérifier le symbolisme des nombres récurrents présents dans le Poème et d’en révéler "La dottrina nascosta" (« La doctrine cachée »).

La sculpture "Monte Purgatorio" (« Mont Purgatoire ») de Leone Contini est composée de décombres et débris qui rappellent les destructions causées par les guerres récentes, au sommet desquelles la végétation pousse malgré tout, pour indiquer que les pires désastres n’empêchent pas de renaître à une vie nouvelle.

L’exposition a un double objectif : d’une part, célébrer le père de la langue italienne et en diffuser la connaissance dans le monde entier et, d’autre part, promouvoir l’art contemporain italien au niveau international à travers une sélection d’artistes qui ont su capter et réinterpréter de manière inédite l’imaginaire de Dante Alighieri.

Dossier images disponible ICI.

***

Cantica21. Dante Alighieri and the Italian Artists
Institut Culturel Italien, Paris | 14 avril - 11 mai 2022

Inauguration : 13 avril, 18h. En présence des artistes

Horaires d’ouverture : lundi - vendredi, de 10h à 13h / de 15h à 18h

Sous la direction de la Direction Générale Créativité Contemporaine du ministère de la Culture et de l’Institut Culturel Italien de Paris

Directeur Général pour la Promotion du Système Pays du ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Internationale : Lorenzo Angeloni

Direttore Generale Creatività Contemporanea ​del Ministero della Cultura: Onofrio Cutaia
Directeur de l’Institut Culturel Italien de Paris : Diego Marani

Avec des œuvres de : Silvia Camporesi, Leone Contini, Valentina Furian, Marta Roberti, Marinella Senatore

Coordination scientifique : Fabio De Chirico

Coordination organisationnelle : Matteo Piccioni, Luciano Antonino Scuderi, Valentina Fiore
Coordination exécutive : Grazia Labagnara, Alice Origlio, Alessandro Ruggera, Maria Teresa De Palma, Marta Mazzeo

L’exposition Cantica21. Dante Alighieri and the Italian Artists est réalisée dans le cadre du projet Cantica21. Contemporary Italian Art Everywhere du MAECI - Direction Générale pour la Promotion du Système Pays et du MiC – Direzione Générale Creatività Contemporanea


3227