Ce site utilise des cookies pour faciliter la navigation. En continuant vous acceptez l'utilisation des cookies OK

Renaissance plurielle. La culture juive en Italie entre le XVe et le XVIe siècle

Date:

13/05/AM


Renaissance plurielle. La culture juive en Italie entre le XVe et le XVIe siècle

Le mot Renaissance renvoie à de multiples expériences. Ce n’est pas un hasard si l’historiographie la plus récente parle de « Renaissances » pour souligner les nombreuses facettes de la vie intellectuelle au seuil de la modernité. À l’occasion de l’exposition « Il Rinascimento parla ebraico » qui se tient jusqu’au 15 septembre au Museo nazionale dell’Ebraismo Italiano e della Shoah de Ferrare (MEIS), la rencontre qui réunit ce soir Giulio Busi et Silvana Greco (Freie Universität Berlin et commissaires de l’exposition), Simonetta Della Seta (directrice du MEIS) et Claire Decomps (conservatrice en chef du patrimoine au musée d’art et d’histoire du Judaïsme – mahJ), va souligner le rôle important et jusqu’ici sous-estimé qu’a joué la minorité juive italienne dans la construction plurielle de la Renaissance. Du philosophe Jean Pic de la Mirandole à des peintres comme Cosmè Tura et Andrea Mantegna, la pensée et les arts de la Renaissance parlent aussi la langue du judaïsme. Hors d’Italie, cette interaction culturelle avec la tradition juive s’est développée dans la France de François Ier, avant de s’étendre au reste de l’Europe. Le laboratoire composite de la Renaissance a beaucoup à apprendre aux générations actuelles, qui vivent une époque de plus en plus multiculturelle. La soirée est organisée en collaboration avec le MEIS et le mahJ, qui abrite actuellement l’exposition « Dans les collections de la BnF – Manuscrits hébreux d’Italie ».

Informations

Date: Lun 13 Mai 2019

Horaire: À 19:00

Entrée : Libre

L'événement est complet


Lieu:

iic

2668